Dresser un chien voleur

C'est plus une manie qu'un véritable besoin, car le chien n'est pas un animal foncièrement voleur (contrairement au chat, par exemple, chez qui le défaut est assez difficile à corriger). Il est toutefois logique de ne pas trop le tenter en laissant des petits gâteaux, des morceaux de fromage ou de charcuterie sur une table basse.

Ce qu'il faut corriger, c'est le chapardage systématique lorsque vous avez le dos tourné. Cette manie est surtout fréquente chez le chiot avant qu'il ne soit dressé au « refus d'appât ».

Comment procéder ?

La meilleure solution consiste à employer le piège. Fourrez un chocolat de moutarde forte ou de piment, par exemple, et laissez le chien se prendre à ce désagréable piège. Répétez l'action plusieurs fois de suite, il serait étonnant qu'il y revienne. Vous pouvez aussi utiliser une ruse plus subtile, mais tout aussi efficace. Reliez un morceau de viande très appétissant, ou un gâteau, à un fil en nylon transparent. Dissimulez-vous suffisamment loin, tout en conservant « un œil » sur le chien. Dès qu'il s'approche du piège, tirez d'un coup sec sur la corde pour l'empêcher de saisir le morceau convoité. Bien souvent, le chien sera complètement abasourdi par cette réaction inattendue, voire même effrayé. Vous pouvez en profiter par la même occasion pour surgir brutalement et l'invectiver. La mauvaise habitude sera très Vite abandonnée.

Recommandations

Pensez surtout à bien varier les appâts afin qu'il n'y ait pas de relation appât/ vol, mais que tous les types de nourriture soient associes au chapardage. Notez que si vous êtes amené à effectuer ce dressage très tôt, le « refus d'appât » sera, par la suite, une formalité.

Il n'y a pas de chien méchant

Les rumeurs du genre « telle race est méchante », ce type de chien est un vrai fauve etc. sont sans aucune valeur- Il n'existe pratiquement pas de chien méchant à la naissance (cela peut arriver, mais on voit Immédiatement le sujet retors qui est très mordant et ne se soumet pas, il faut alors l'éliminer). C'est bien souvent l'erreur du maitre, la méconnaissance de la psychologie canine qui entraîne des réactions mauvaises chez le chien. L'injustice, la méchanceté, la provocation, la violence gratuite, et même l'odeur du sang peuvent réveiller chez le chien ses instincts de loup. Un dressage mal conduit, ou trop poussé, un maître mal équilibré, conduisent Ie plus souvent à la catastrophe.

Dans tous les cas, un bon conseil, ne dressez à la garde que les sujets les mieux équilibrés et les plus doués.

  

Accueil| Relation homme/chien | Education | Socialisation | Problèmes de santé | La solitude | L'hyperactivité| Le chien destructeur| Les mauvaises habitudes | Le chien voleur | Le voyage en voiture | Le chien agressif | Le chien paresseux| La niche pour chien |